Une premère décade humide et une sécheresse en retrait
Une premère décade humide et une sécheresse en retrait mardi 11 décembre 2018

Les pluies se montrent régulières et parfois abondantes depuis le début du mois de décembre....

d'actualités

Chronique 1944

Écarts à la normale 1944

Repères historiques

avril : début des bombardements massifs des villes allemandes.
6 juin : les alliés débarquent en Normandie.
10 juin : massacre SS à Oradour sur Glane.
Juillet : le maquis du Vercors est anéanti.
15 août : les alliés débarquent en Provence.
25 août : Paris est libérée.
23 novembre : Strasbourg est libérée.


Évènements météo marquants de l’année

Janvier
est très doux - aucune chute de neige n’est signalée en plaine.


Février est froid mais pas exceptionnel - la neige est fréquente, surtout dans l’est mais les températures ne descendent pas en dessous de -10°.


Le printemps est caractérisé par une longue sécheresse - cette sécheresse devient exceptionnelle à la fin du mois de mai
car les températures atteignent des niveaux records pour la saison sur toutes les régions du nord - les 29 et 30 mai, on enregistre par exemple 36° à Chartres, 34°5 à Lille et Paris, 34° à St Quentin et au Mans.


Chaleur accablante : les parisiens se précipitent dans les piscines


La période allant du 11 au 19 août est extrêmement chaude - les températures dépassent 30° sur toute la France pendant plus d’une semaine - les maximums sont de 39° à Mont-de-Marsan, 38° à Montpellier, 37° à Bergerac et Lyon, 36° à Besançon.


7 septembre: Une très violente tempête avec des vents à plus de 175 km/h aurait traversé les Pays-Bas.

Novembre
est très pluvieux dans le nord et d’importantes inondations ont lieu sur tout le bassin de la Seine.


A partir du 24 décembre : un froid vif envahit toutes les régions du nord et de l’est - cette situation ne s’était pas produite depuis la fin du mois de novembre 1942 - il fait -11° du côté de Nancy , -10° à Caen et -9° à Lille.


La neige recouvre Paris (ici, rue du Louvre)

Écarts à la normale 1944