Bulletin de niveaux des nappes phréatiques au 1er janvier
Bulletin de niveaux des nappes phréatiques au 1er janvier mardi 15 janvier 2019

Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (établissement public de référence en France)...

d'actualités

Chronique 1998

Ecarts à la normale 1998

Repères historiques

Les français se ruent sur les téléphones portables.
L’affaire Monica Lewinsky menace Bill Clinton.
6 février: le préfet Erignac est assassiné en Corse.
12 juillet: la France est championne du monde de football
Apple commercialise l’iMac, spécialement conçu pour l’Internet

Evènements météo marquants de l’année

Les thermomètres s’affolent - il s’agit de l’année la plus chaude jamais enregistrée jusqu’à cette date sur la planète (l’année 1997 était également la plus chaude).



Début janvier : une série de très violentes tempêtes balayent la France - le 2 janvier, l’ouest connaît le plus fort coup de vent depuis l’ouragan du 15 octobre 1987 - rafales de 191 km/h à Lorient - centaines de toitures arrachées à Redon - milliers de foyers privés d’électricité - on compte 3 morts - le 4 janvier, les éléments se déchaînent de nouveau sur le nord-ouest - vents de 180 km/h sur l’Ile de Groix où une tornade est probablement observée - le 5 janvier, une 3ème tempête balaye le nord-ouest avec des vents à plus de 165km/h à l’embouchure de le Seine.




Les dégâts de ces 3 tempêtes dans l’Ouest…
.
Nuit du 7 au 8 janvier, une tornade provoque d’énormes dégâts entre St-Omer-Capelle et Bourbourg (région Nord-Pas de Calais) - 220 maisons sont endommagées mais on ne compte seulement que des blessés.





Partick Marlière (ancien présentateur et bon collègue à La Chaîne Météo) interviewé par TF1 à la suite de la tornade.
.

Les 9 et 13 janvier : records de douceur - les températures atteignent ou dépassent un peu partout les 15, avec 15° à Paris, 16° à Tours, 17° à Bordeaux et 18° dans le Périgord.


mi-janvier : la douceur et le temps très perturbé provoquent de nombreuses avalanches dans les Alpes - 10 personnes trouvent la mort près de la station des Orres (Hautes Alpes).


25 janvier : 5 à 10cm de neige recouvrent la vallée du Rhône, jusqu’au Lyonnais.


Du 11 au 21 février : c’est l’été en plein hiver avec une véritable pluie de records - on dépasse 18° sur presque toute la France - il fait 25° en Aquitaine, 23 à 24° sur le Périgord, 23° à Grenoble, 22° à Poitiers, 20° à Orléans et 18° à Paris - toutes les plages sont prises d’assaut - on se baigne à Biarritz.




Les 12 et 13 avril : la neige refait son apparition en plaine - il tombe une dizaine de 10cm du côté de Bourges et Autun - des routes sont coupées dans la Nièvre.


6 juin : une tornade dévaste les secteurs de Dun, Auron, Chatelet et St Pierre les bois (Cher) - orage très impressionnant à Béthune (Pas de Calais) où l’on mesure 20 à 50 cm de grêle.


1er juillet : coup de chaleur sur la Corse où les températures atteignent 42° à Ponte Leccia et 39° à Galéria.


Du 19 au 26 juillet : canicule sur la moitié sud où les températures dépassent 35° - on relève jusqu’à 41° à Gourdon, 39° à Carpentras , 38° à Bordeaux et 37° jusqu’à Nevers et Bourges.


Du 7 au 12 août : nouvelle vague de chaleur mais sur toute la France - la canicule atteint des sommets les 10 et 11 août où l’on dépasse 35° sur quasiment tout le pays - les valeurs maximales mesurées sont de 41° à Decize et 40°5 à Clamecy (Nièvre), 39° à Auxerre, Troyes et Metz, 38° au Mans, Orléans, Nevers, Clermont-Ferrand, 37° à Paris, Beauvais… certains records datant du mois d’août 1911 sont battus - on suffoque dans les grandes villes où les taux de pollution atteignent également des valeurs record - le réchauffement de la terre suscite plus que jamais des interrogations et des inquiétudes.



Pour le 2eme mois d’août consécutif, les taux de pollution atteignent des valeurs très élevées…
.

Les 2 et 4 septembre : très violents orages et pluies diluviennes en Normandie, Nord Pas de Calais ainsi que dans le sud-est - l’autoroute A55 est coupée à la hauteur de Vitrolles - les pompiers effectuent 400 interventions à Marseille où le vieux port est inondé.


13 septembre : Descente froide et instable exceptionnellement puissante pour la saison. De la neige aurait même été observée jusque vers 800 m dans les Monts du Lyonnais et du Beaujolais !


Températures maximales particulièrement basses de la journée du 13 septembre 1998

Fin octobre : inondations dans le Nord Pas de Calais et la Lorraine - des milliers d’habitations sont sinistrées.


Du 20 au 26 novembre : vague de froid sec - gelées généralisées, sauf sur le littoral de la Corse, la Côte d’Azur et la pointe de la Bretagne - de nombreux records de températures sont battus le 23 novembre - on descend jusqu’à -13° à Nancy, -12°5 à Châtillon sur Seine (Côte d’Or), -11° à Vichy, Clermont Ferrand, Troyes et Nevers, -10° à Mont de Marsan (Landes), -9° au Luc en Provence - il neige sur toute la Corse et une partie du Languedoc mais cette neige ne tient pas sur la côte - les SDF sont une fois de plus les premières victimes du froid dans les grandes villes.


20 décembre : violente tempête et nombreux dégâts sur la moitié ouest - une dépression se creuse en arrivant sur la France - rafales à 169 km/h à la pointe du Raz (Finistère), 158 km/h sur l’île d’Ouessant, 126 km/h à Biscarosse (Landes).


Du 29 au 31 décembre : pluies torrentielles sur les Cévennes et la Corse - il tombe 350mm de pluie en 3 jours en Lozère et 1m de neige sur le massif de Renoso (Corse).


Ecarts à la normale 1998